Comment avoir confiance en soi quand on est moche

by Ling-en Hsia

in Motivation

Sartre moche

La beauté n’est relative que dans une certaine mesure.

« Le beau est communément défini comme la caractéristique d’une chose qui au travers d’une expérience sensorielle (perception) procure une sensation de plaisir ou un sentiment de satisfaction ; en ce sens, la beauté provient par exemple de manifestations telles que la forme, l’aspect visuel, le mouvement, le son. » (source: wikipedia)

Il n’y a pas de doute sur le fait que d’être beau apporte des avantages.

Mais qu’en est-il d’une personne moche?
En effet, ce qui sont (ou se considèrent être) moches expérimentent de nombreux inconvénients. La vie est souvent vécue ou vue d’une manière plus difficile.

Cet article a pour objectif de montrer que la beauté est de loin la chose la plus importante de nos vies. Afin d’atteindre un meilleur développement de soi, il est donc important de mettre les choses à  plats, de faire une auto-analyse de notre situation et de surmonter notre passé et nos souffrances pour pouvoir vivre une vie épanouie.

Mon expérience personnelle

Petit, on m’appelait « Grosse tête » à  l’école. Tu l’auras deviner, ce n’est pas un compliment.

Adolescent, je me sentais ignorer du regard  des filles. Pas d’histoire de « je me suis fait draguer en boîte hier ! » ou encore de « Y a une meuf trop belle qui m’a maté hier dans le métro ! » à  raconter. (oui, je parlais comme ça à  l’époque) Même les moches m’ignoraient.

Adulte, je me suis rendu compte que les filles attachaient bien plus d’importance à  la corpulence que je ne le pensais. S’inscrire à  la salle de muscu, sans y aller, ne m’a pas beaucoup apporté.

Comme bon nombre d’hommes, j’ai essayé à  ma manière d’attirer l’attention des filles. Voici une liste non exhaustive de mes expérimentations:

  • (essayer de) bien s’habiller. Faire les soldes et s’habiller en Usher n’aide pas trop quand tu es plutôt typé Jackie Chan
  • Se faire des coupes de cheveux originales, porter une boucle d’oreille…
  • Travailler sa démarche
  • Se forcer à  être moins souriant et plus mystérieux
  • Être romantique (je ne développerais pas ce point)
  • etc.

Je ne crois pas que tout cela m’ait beaucoup aidé à  attirer l’attention des autres… si ce n’est des hommes 40 de ans dans le métro…No comment…

Aujourd’hui, je suis devenu une personne avec un niveau de confiance en soi très sain. Je ne ni moche ni très beau. Mais je suis conscient de ce que je vaux et cela me permet, entre autres, de croquer la vie à  pleines dents.

Conséquences de notre état physique

Être laid et se sentir laid sont deux choses distinctes:

  • Une personne laide peut se trouver beau.
  • A contrario, un homme beau peut se trouver laid.

Est-ce que tu te trouves objectivement laid ou l’es tu réellement ?

Les conséquences de la laideur (1) sont bien inférieures aux conséquences de se sentir laid (2).

1. Conséquences de la laideur

Les humains, nous sommes attirés par ce qui est esthétique. Bien que la notion de beauté soit relative à  travers le temps et les cultures, il n’en demeure pas moins que même cette relativité reste limitée. On peut préférer une Twingo à  une Ferrari mais, en moyenne, les gens estiment que ce dernier est plus attrayant.

  • Lors d’une activité sociale, il est probable que le moche soit seul car on préfère parler aux autres
  • À l’école, on a tendance à  le « victimiser » en se moquant de ses oreilles, de son nez, de son poids…

2. Conséquences d’une dévalorisation du fait de notre laideur

  • auto-exclusion d’activités sociales, surtout lorsque des filles sont présents
  • un laisser-aller vestimentaire et sanitaire. On estime notre cas desespéré alors à  quoi bon faire des efforts?
  • faire des choix non plus en fonction de nos aspirations et rêves, mais en fonction du regard des autres.

Quelques exemples: Ne pas prendre de cours de salsa, ne pas se présenter à  une élection de délégué, ne pas se donner la possibilité d’approfondir sa relation avec une fille qu’on aime

S’en sortir

Peut-être ta personalité aujourd’hui est le résultat de ton passé. Le manque de confiance en soi est le symptome le plus sévère. Mais tout n’est pas perdu.

Tout est psychologique. Ce qui suit t’aidera à  réaliser que tu a plus de valeur que tu ne le penses et qu’il n’y a aucune raison que tu te sentes inférieur aux autres seulement à  cause d’un trait physique.

  • Évalue tes compétences. Compétences techniques (informatique, manuelle, intellectuelle). Tes compétences ne sont peut-être pas appréciées par notre société actuelle (tricotage ?) mais ce qui importe c’est que toi-même tu réalises que tu es bon à  quelque chose.
  • Expérience. On a tous vécu des expériences uniques. Positives ou négatives, elles ont une caractéristique en commun: nous permettre d’apprendre quelque chose. Utilise ce savoir !
  • Qualités humaines. Gentil, responsable, généreux, sensible… sont pas toujours des qualités que les autres voient tout de suite, mais qui sont des plus appréciées par tes ami(e)s.

Le piège à  éviter: Ton passé pèse tellement dans ta vie que tu ne réalises pas, ou ne veut pas réaliser, l’existence des attributs précédents. Oublie ton ressentie et laisse la place à  la réalité. Et la réalité n’est pas construite par le regard des autres.

Maintenant imagine toi être une personne confiante. Tu es conscient que tu n’es pas aussi beau que David Beckham, mais tu as confiance en toi. Tu sais ce que tu vaux. Tu as décidé que tu ne laisseras pas ta vie pourrir à  cause de ton apparence physique.

Te voilà  une nouvelle personne.

Ton estime de soi te met au même niveau que les autres et tu n’as pas peur d’approcher qui que ce soit.

Tu vas réaliser tes souhaits et désirs comme n’importe qui pourrait le faire.

À emporter

Des citations:

  • Nietzsche disait: « Ce qui ne tue pas nous rend plus fort ».
  • « Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps ». (Victor Hugo)

Des articles:

Des commentaires que j’ai trouvé sur le web:

  • La beauté fane avec le temps. Le moche a plus de marge de progrès pour s’embellir
  • Le moche ne ressent pas de pression à  sortir des blagues
  • Il n’y a pas de honte à  être moche tant que tu en es conscient.
  • Si tu n’as jamais eu de petite amie du fait de ton état physique, alors tu as peut-être éviter ce que c’est que de souffrir
  • Avoir des enfans plus beaux que soi
  • Les personne moches sont souvent les personnes avec un coeur généreux, à  l’écoute, en gros avec de grandes qualités!
  • Dans les transports publics, les passagers semblent respecter ton espace privé

{ 64 comments… read them below or add one }

Yaké mai 1, 2012 à 23 h 54 min

…et puis pour se consoler une dernière fois, nos hommes politiques sont moches et mal habillés… 😀

Répondre

Ling-en Hsia mai 4, 2012 à 16 h 16 min

Lol. Obama, lui, c’est un beau gosse !!

Répondre

Barbie juillet 23, 2016 à 1 h 42 min

eu raman fidela vechiului aspect. imi placea mai mult :-sbuun, revenim la carte.imi place povestea. e ceva putin mai diferit. era evident de ce o proteja dustin, parerea mea. imi plac puterile lo3.ra&#d9; chiar as vrea sa citesc prin ce peripetii trec cei 4

Répondre

lynda juin 30, 2016 à 16 h 26 min

slt toutl monde,bon voila jai 22 ans et j suis une fille bien aimée grâce a mes qualités mais jamais pour mon physique,méme si qu’une personne m’aime mais rajoute toujours que je ne suis pas belle,vous pouvez pas imaginé a quel points jai mal et je soufre malgré que je sais que cette personne m’aime;mais sa couse en moi un grand complexe car ou début j les regardais dans les yeux et j leurs parle normalement mais dis qu’ils commences a me critiqué et dire d moi q je ne suis pas belle,la je commence a cacher mon visage et j’essaye toujours de fuir leurs regards et d’évité de les rendez vous et arrêter le contacte avec eux jusqu’à ce que jai fini par perdre 2 personne qui m’aime vraiment pour se que j suis ,mais ils ne savent toujours pas pourquoi j fais ça,et la j suis sur le points de perdre de la méme façon la 3 eme personne que j aime et qui m’aime vraiment,quoi fair je suis complexé je peux méme pas m’assoir devant lui,cest vrai que tout ma vie jai positivé le sentiment d’être moche et aujourd’hui j suis en faculté de médecine mais je ne suis pas heureuse je soufre beaucoup..

Répondre

waterlily juin 16, 2013 à 0 h 23 min

Bonjour,
On ne tombe pas sur ce genre d’article par hasard… En tous cas c’est rafraîchissant et vrai … dommage qu’il soit aussi difficile de reprogrammer sa confiance en soi, surtout à  partir d’un certain âge… mais ça va dans le bon sens… J’ajouterais à  ces conseils qu’il ne faut pas avoir peur de souffrir. Personnellement, je ne crois pas que ce qui ne tue pas nous rend plus fort, mais je crois qu’on peut décider de continuer à  avancer. Et que si la souffrance, en soi, ne paye pas (sauf en rendant plus empathique), en revanche, l’effort paye toujours même si son bénéfice n’est pas immédiat. Quand on est laid(e), il faut se focaliser sur ceux qui nous aiment et sur ce qui nous motive dans la vie, car cela rend supportables les affronts, les indifférences, les exclusions. Nous n’aurons jamais les opportunités qu’ont les autres, à  moins d’avoir un charisme exceptionnel (mais dans ce cas on n’est pas vraiment laid). Il faudra faire avec moins… donc probablement il faudra faire moins… mais sans partir du principe qu’on fera forcément moins… parce qu’au final, qui sait ? Aussi, je mentionnerais l’hygiène de vie : dormir insuffisamment et manger n’importe quoi quand on est laid(e), même si ça peut constituer une compensation à  court terme, c’est dommage… ça nous rend encore moins attirants et plus suspects… on devient laid « parce qu’on le veut bien », on n’est même plus malchanceux, on est faible. Le laisser-aller dont vous parlez dans l’article est notre pire ennemi. Et n’oublions pas la solidarité entre nous… car parmi les regards qui stigmatisent nos laideurs, il y en a qui viennent de personnes pas si belles… qui ne doivent pas beaucoup s’aimer et se vengent sur nous du dégoût qu’elles ont de leur propre laideur. Une autre tentation à  déjouer. Enfin, pour ceux qui en sont dotés naturellement, ou qui l’ont « travaillé » volontairement : l’humour, qui rend tout plus léger… En tous cas, merci pour votre article qui traite avec simplicité de ce sujet tabou pour ceux qui ne sont pas concernés. Cordialement.

Répondre

Alex janvier 29, 2014 à 15 h 50 min

Je n’ai lu que la 1er phrase, et oui il y à toujours quelqu’un pour contredire, mais je suis tombé par le pur des hasard sur cette article ^^

Répondre

formation en sécurité informatique août 7, 2013 à 3 h 40 min

I don’t even know the way I ended up here, but I believed this publish used to be great. I do not recognise who you might be but definitely you’re going to a well-known blogger if you
are not already. Cheers!

Répondre

boost website janvier 31, 2014 à 12 h 46 min

Everything is very open with a precise explanation of thhe challenges.
It wwas truly informative. Yourr site is very useful. Thank you for
sharing!

Répondre

al avril 18, 2014 à 21 h 27 min

salut,l’article est très interessant…mais bon je sais pas si ca m’aidera,sauf que tout ce qui est mentionné parlant de ce que vivent les gens moches est vrai.ca fait environ 6 ans que je suis très moche et cela depuis que j’ai été malade,le traitement etait long et difficile et j’avais perdu beaucoup de poids,j’ai ainsi perdu mes amis(disons qu’ils m’evitaient) et beaucoup m’insultaient ouvertement,des membres de ma famille aussi,c’etait genre, »si la beauté comptait pour reussir ses etudes,elle(moi)aurait échoué assurément »,ou « c’est un monstre », »tu as une grosse tête »et beaucoup d’autres reflexions bien plus desagreables,j’ai dû arrêter d’aller en cours pendant un bout de temps,je restais enfermée et depuis ma guerison j’ai perdu totalement confiance en moi et mon physique ne m’aide pas,j’ai repris les cours,dans un autre pays(j’accuse donc un retard énorme) et jusqu’à présent on se moque de moi,et je tiens à rappeler que j’ai 29ans maintenant,nonchalante et celibataire.
mais tt de même merci pour cet article et ces citations,c’est reconfortant.

Répondre

oz avril 19, 2014 à 2 h 58 min

@ al : nonchalante, on ne dirait pas. Il faut être conscients que les gens qui nous reprochent d’être moches sont des personnes qui ne savent pas transformer leur chance (d’être beaux ou au moins passables) en quelque chose d’utile et de positif pour les autres (bienveillance, tolérance…). Ils prennent leur chance… et ne la rendent pas. On ne peut pas leur en vouloir, car ils ont rarement conscience de l’étendue du mal qu’il font. Ce qu’il faut tenter, même après avoir pris beaucoup de claques, c’est de toujours faire la part des choses : certains nous jugent et nous jugeront toujours, mais il y a aussi des personnes (je les bénis) qui ont la décence de s’en ficher complètement qu’on soit moche ou pas. Et d’autres qui voient mais font des efforts (c’est mieux que rien). Même si on n’aura jamais les mêmes opportunités que les personnes belles, rien ne nous oblige à nous terrer en permanence. Quand je suis mal à l’aise sous le regard des autres, je me dis : « OK, il y a 80% de gens dans les canons de la beauté, je fais partie des 20% qui n’y sont pas, il est normal qu’on me regarde « bizarrement », et moi j’accepte d’être dans cette minorité ».
Par ailleurs, je dois dire qu’en tant que femme, je peux tout à fait être séduite par un homme laid s’il a « quelque chose » dans sa personnalité de vraiment spécial : humour, élégance du cœur par exemple. Je ne suis pas sûre que ce soit vrai dans l’autre sens, les hommes étant plus « regardants »… Je me souviens toujours de Marc Dugain commentant dans une interview à la radio son livre « la chambre des officiers » : il expliquait que les « gueules cassées » de la première guerre mondiale trouvaient facilement à se marier, alors qu’il est rare qu’un homme épouse une femme défigurée. D’après lui, la raison était que « les hommes, même défigurés, parviennent à conserver un certain charme, alors que les femmes, non ». Je m’étais dit que c’était bien la peine de faire ce travail de mémoire sur le journal de son grand-père pour pondre une analyse aussi misogyne que pauvre humainement. Car il est bien évident pour moi que c’est la capacité empathique des femmes à apprécier, derrière l’apparence, la personne dans sa globalité, caractère et contexte compris, qui leur permettait d’épouser ces hommes « cassés ». Chose que peu d’hommes sont capables de faire. Tout cela pour dire qu’effectivement être une femme moche rend la vie très compliquée, mais qu’on peut faire avec cette réalité, et surtout ne pas reprendre à son compte les jugements des « normatifs ».

Répondre

al avril 19, 2014 à 22 h 33 min

c’est très touchant ce que tu dis et surtout le temps que tu as pris pour me l’écrire.merci.

Répondre

oz avril 20, 2014 à 0 h 44 min

: ) c’est grâce à Ling-en Hsia qui a abordé ce sujet pas commun.

Répondre

Sylvie juin 26, 2014 à 19 h 15 min

Bonjour, je suis une jeune femme de 20 ans et enfant, mes camarades se moquaient souvent de mes origines vietnamiennes je pense qu’ils ont réussi à tranformer mes différences en complexe  » t’a un gros nez applati » « t’a la machoîre d’un robot » et même jusqu’au lycée  » mais en fait t’a un regard inexpressif on dirait que tu pense pas, ah pardon ! Tout les chinois ont le même air de shooté  » bref, ça frôlait le racisme. Pourtant lorsque que j’ai séjourné au Vietnam ont m’a très souvent répété le contraire, cela rejoins ce que vous dîtes les critères de beauté sont variables en fonctions des cultures. Néanmoins je trouve que les gens sont des moutons, si on s’impose comme  » beau » les gens nous écouterons sans réfléchir après tout être beau ça ne veut rien dire, ça ne nous ouvre pas forcément plus de portes et parfois cela peut devenir une contrainte, j’ai une amie avec un visage d’une rare finesse et je pense qu’elle a misé toute sa vie sur ses atouts et ses valeurs sur son physique, bien sûr ces gens essayeront toujours de vous faire gober le contraire… J’ai longtemps fait croire à une amie que les gens me trouvaient belle, je rappelle qu’au départ mon entourage lui disait le contraire et ils n’hésitaient pas à se moquer de moi, que c’était grâce à mon physique que j’ai obtenu tel ou telle choses. Que nenni ! En réalité j’ai juste un caractère des chiens et les gens ont souvent peur de me dire non. Elle a avalé mon mensonge gros comme le monde et elle s’est mise à m’imiter. J’en conclus que si vous avez l’audace d’imposer un modèle de beauté les gens y croiront bêtement.

Répondre

Diego juillet 29, 2014 à 12 h 44 min

Voilà un commentaire très intéressant. Moi je suis originaire d’Afrique noire et je vie en France actuellement. J’ai passé une enfance d’intello et sérieusement compte tenue des remarques de mes camarades je savais que je n’étais pas un canon. Mais au moins j’étais intello et je m’en fichais de la beauté et même des filles.
Mais après, j’ai commencé à m’intéresser aux filles. Curieusement, malgré que je ne me sentais pas assez beau, j’arrivais toujours à sortir avec des filles très canons et pour elles j’étais canon. Mais moi j’étais toujours peu sûr de moi côté beauté et toujours complexé.
Quand je suis arrivé en France, le complexe a redoublé d’ampleur. Alors que les filles de chez moi me trouvaient canon, ici j’ai l’impression de voir le contraire. J’étais tellement complexé que je n’avais pas assez courage pour draguer.
C’est vrai; les critères de beauté sont très souvent différent en fonction des cultures.
Et le complexe lié au fait de se sentir laid a plus de conséquences que la laideur elle même. Je suis d’accord qu’il faut imposer son modèle de beauté aux autres; surtout celui auquel on croit profondément.

Répondre

jerem juillet 2, 2014 à 12 h 04 min

Pour moi l’aspect relatif de la beauté est bien moins important que ne le pense la plupart des gens, on entend couramment des phrases du genre « tu n’es pas mon style mais tu trouveras quelqu’un à qui tu plaira », mais comme le dit l’auteur on ne compare pas une ferrari à une twingo… Il y a des critères de beauté objectifs et qui plus est intemporels, si l’on regarde les statues grecques par exemple, on se rend compte que les hommes avaient tous une musculature développée, la mâchoire carrée, des pommettes saillantes, les filles toutes la taille fine, les lèvres pulpeuse, de grands yeux etc… Pour moi il ne faut pas se raconter d’histoires, être beau procure des avantages dans la vie de tous les jours, et pas seulement avec les filles/mecs, mais aussi dans la vie sociale en générale, (les personnes du meme sexe auront plus tendance à te considérer si tu as une apparence agréable), et meme dans ta vie professionnelle, on te trouvera plus avenant, plus motivé et on te donnera plus facilement des promotions. Oui, être moche est un handicap. J’en ai souffert jusqu’à récemment. Et ce qui m’a permis de m’en sortir (tout est relatif je ne suis pas devenu un mannequin non plus hein) ce n’est pas une thérapie, ou un développement du lifestyle mais bien une opération de chirurgie esthétique (rhinoplastie, opération des paupières et de la mâchoire) chez un chirurgien américain. L’effet n’a pas été miraculeux, mais cela à tout de meme grandement amélioré mon visage et l’aspect est très naturel. Je n’incite personne à faire de la chirurgie, mais je pense que pour les personnes qui vivent très mal le fait d’être né dans la tranche basse sur l’échelle de la beauté, cela peut être une solution. Moi en tout cas je ne regrette pas du tout. Et quand aux idées du genre, les mecs pensent qu’au physique, les filles s’attachent d’avantage à la personnalité, je tiens à dire que de mon expérience, cette idée est complètement fausse (je précise que je suis un mec). Ce n’est pas pour rien si aujourd’hui certains mecs mettent autant de temps que leur copine pour se coiffer, font des uvs, de la muscu et que les cosmétiques pour homme sont devenus un vrai marché en croissance. Je précise que je vis dans le centre d’une métropole française donc cela doit jouer aussi dans ma perception des choses. Mais pour conclure je dirai qu’en France beaucoup de gens ont un peu des oeillères par rapport à ce problème, et les gens qui n’en souffrent pas ont un peu tendance à relativiser trop vite. Ok ya pire, mais quelque chose qui vient impacter presque toutes tes relations sociales, c’est un handicap ni plus ni moins. Or cela ne choquerait personne si un handicapé autre que moche recourait à la chirurgie pour soigner son handicap, donc je ne vois pas pourquoi certains sont choqués par la chirugie ethétique.

Répondre

Sylvie août 25, 2014 à 15 h 36 min

Je comprend votre argument sur la beauté universelle, bon après c’est sûr faut relativiser y’ a  » moche moche  » et  » moche banal » le deuxième cas peut s’arranger lui au moins. Dans mon commentaire d’avant je parlait plutôt de gens  » banals » vu que je suis étudiante on voit rarement des « moches moches » à cet âge là. Enfin quoi qu’il en soit je suis contente que votre chirurgie vous ai fait du bien et il n’y a aucun mal à cela après tout il faut un peu de théorie mêlé à du concret. On ne dissocie pas le corps et l’âme

Répondre

fraud juillet 25, 2014 à 11 h 00 min

Plus moche et grasse que moi, ya pas.

Répondre

phoénix juin 15, 2016 à 21 h 51 min

Il y aura toujours mieux et pirs que sois mais ce n ai pas grave l important c est que l on sois bien dans son corps et dans son espris ce que les autres pense on s en fiche l important c est ce que notre entourage pense de nous . Sois fiere de ce que tu es

Répondre

Stella août 19, 2014 à 16 h 21 min

whoah this particular weblog will be magnificent i love studying your articles. Stay the great pictures! You recognize, a large amount of persons are searching around just for this information, you could help them drastically.

Répondre

Claire août 25, 2014 à 12 h 00 min

Bonjour,
Pendant mes années de collège je n’étais pas du tout complexé par mon physique, je n’y pensais pas du tout à vrai dire. C’était ma mère qui m’habillait, peu importe ce que je portais ça n’avait pas d’importance. Puis lors de ma troisième au collège, plusieurs choses se sont passées et j’ai commencé à me préoccuper de mon apparence et de ce que pensais les autres. Depuis, je me sens très moche, je suis devenue timide, renfermée sur moi même et je rougis même devant mes parents. J’ai lu beaucoup d’articles sur ce qui m’obnubile, je sais bien que la beauté est relative… Mais rien à faire, je me sens moche, personne n’est attiré par moi, j’ai jamais eu d’histoires d’amour et ça me rend malheureuse, surtout que toutes mes amies ont un petit copain, ça me met la pression et force à me remettre en question sur ce qui ne vas pas chez moi pour ne pas plaire aux hommes.
Je sais bien qu’il n’y a pas de solutions miracles mais avez vous quelques conseils ?

Répondre

al août 25, 2014 à 13 h 23 min

Salut claire,
Apres avoir lu ton message je deduis que tu dois avoir entre 15 ans et 19ans,parce que je crois que tu es au lycée.Moi,j en ai 29.Alors stp,je te pries de prendre en considération mon conseil parce qu’etant passée par là au moins 10 ans avant toi.
Ne te presse pas.Et que personne ne te mette la pression en quoi que ce soit.Tes amies ont toutes un petit copain,c’est à la mode,alors tu dois en avoir aussi?Non je suis desolée mais non.Attends un garcon qui saura t’aimer pour ce que tu es et que tu aimeras pas quelqu’un qui te servira à faire comme tes amies…et pourquoi?parce que par la suite viennent toutes sortes de deceptions,et je t assure vue que tu n’as pas confiance en toi,tu t’estimeras encore moins,et apres viendront les regrets et les si je savais.
Avant de sortir avec un garcon,tu dois avoir confiance en toi,et avoir de meilleurs raisons que celle de faire comme les autres.
Attends le garcon qui sera content que tu l’ais attendu,pour lui donner tout ce que tu as de plus precieux,fais moi confiance,tu seras la plus heureuse.Et j ai un secret,souvent les adolescentes pas tres jolies,sont souvent gâtées quand elles deviennent femmes,elles deviennent plus belles,gracieuses et même ta timidité est un charme.
Trouve des copines avec qui tu passeras le temps,amuses toi même en famille,et cherche une activité extra scolaire(la lecture,la danse,le chant…)qui t’occupera l’esprit,c’est tr important.Et qui sait,tu rencontreras sûrement ds ces lieux un garcon qui s’intéressera à toi mais sinon prends ton temps et ne presse rien.
Bisous et n’hesite pas d’ecrire quand tu as un probleme.

Répondre

jujudusud août 8, 2016 à 22 h 30 min

Salut,
Peut être que tu est tellement canon que les homme n’osent pas venir vers toi…
Moi même je me trouve très moche (j’ai un mono-sourcil) et toute ma vie on c’est foutu de ça, on m’appelai Emmanuel chain. Du coup je me trouve moche et je n’ose pas aller vers les autres filles. Pourtant mon entourage ce tue à me dire que je suis quelqu’un de bien, avec un certain charme etc… Mais rien y fait, je n’y arrive pas.
J’ai déjà eu des petites amies je dirai une dizaine maxi, et chaque fois ce sont les filles qui sont venu vers moi… Alors je me console en me disant je ne dois pas être si moche que ça, mais rien y fait je me trouve moche.
Si tu à trouver une solution pour aller mieux je suis preneur, et si je peut te conseiller un truc, essai d’aller vers les gens sans panser à ton physique… déjà sa enlèvera de la négativité dans tes rencontres…
juju

Répondre

alan septembre 16, 2014 à 22 h 34 min

Nous vivons dans une société où la plastique est capitale et partout mise en avant (TV, pub, etc.). Soyons clairs : il faut être beau (belle).Tous les gens moches ressentent donc un profond sentiment d’injustice… et à raison, car quel mérite ont les gens beaux ? Celui de leur naissance (un pur hasard par définition). Mais dans la vie, beaucoup de choses dépendent de notre naissance (beau, riche, intelligent, etc.). C’est profondément injuste ? Mais qui a dit que la vie était juste ? Je crois que lorsqu’on est moche, c’est la première chose à digérer. Accepter qu’on démarre avec un handicap et apprendre à faire avec. Bien entendu le fait que l’on soit un homme ou une femme va influer : les hommes (dont je suis) sont plus visuels (c’est une donnée scientifique). J’entends déjà les récriminations féminines du style « les hommes ne veulent pas évoluer, etc »…Désolé, nous avons nos caractéristiques « de base » comme vous avez les vôtres (nous pourrions également attendre des femmes qu’elles réagissent comme nous, ce qui est illogique et utopique). Quand un homme fait l’amour avec une femme, il veut la voir ; pas d’obscurité, pas d’entrave à la nudité (non?) et les hommes (sauf les hypocrites qui s’en défendront avec véhémence) sont friands de pornographie (non?) pour la bonne et simple raison que notre excitation est avant tout… visuelle. Cela ne doit toutefois pas effrayer les femmes moches car si nous raffolons des jolis minois, nous raffolons aussi des beaux corps…bref, si vous n’êtes pas jolies (à part le make-up ou la chirurgie, pas grand chose à espèrer), vous pouvez malgré tout miser sur votre physique…et ce n’est pas inaccessible avec un minimum de volonté et d’efforts; un corps ça s’améliore ! Nous, les hommes n’avons pas vraiment cet carte à jouer, les femmes étant plus focalisées sur le visage….Mais, là où ça peut être intéressant c’est qu’elles ne craquent pas uniquement sur des traits harmonieux (je mettrai de côté la position sociale, l’argent, le talent, etc. c’est hors-sujet). Avoir une « gueule » peut aussi être un atout. Exemple type : Serge Gainsbourg (un homme très laid) qui a partagé la vie de femmes superbes. Bon, vous allez me dire « je suis moche et je n’ai pas une « gueule » »…ben vous avez moins d’options, c’est évident. Là, de deux choses l’une : soit vous n’avez d’yeux que pour des jolies filles (c’est votre droit, les beaux mecs pensent comme vous) et elles vous classeront toujours dans l’horrible case « copains, amis, confidents » (d’où vous ne sortirez jamais, ne rêvez pas) vous condamnant à les voir au bras de beaux gosses, ce qui vous rendra malheureux en permanence. Soit vous vous faites une raison et vous accepter d’avoir une relation avec une moche (comme vous) et avez de fortes chances de connaître le bonheur conjugal auquel tout le monde aspire, mais à la condition de ne jamais vous sentir frustré en la regardant (elle ne mérite pas de souffrir pour un choix que vous n’assumez pas). Soit vous ne pouvez pas vous résoudre à cette option et vous assumez un célibat forcé, bien que non désiré. C’est le choix que j’ai fait et si ce n’est pas ce dont je rêvais, ce n’est pas non plus une sinécure. Bien entendu, ma vie affective et sexuelle est comparable au désert de Gobi, mais je n’ai pas non plus les contraintes de l’homme marié. Bref, il vous faut alors positiver, ne pas vous laisser abattre pour ce que vous n’avez pas, mais au contraire, apprécier toujours plus les bons côtés du célibat. L’avantage, c’est que votre physique ingrat ne sera alors plus une entrave à un épanouissement personnel, vous allez développer des tas d’aspect de votre personnalité (qu’un beau gosse ne fera qu’effleurer puisqu’il n’a pas besoin de ça) et devenir une personne qu’on ne va plus fuir ou rejeter mais au contraire qui impressionnera souvent son entourage et dont on appréciera la compagnie. Et au niveau professionnel, à condition de choisir un secteur ou seul vos compétences comptent (n’allez pas postuler dans la vente, évidemment) vous vous ferez une place assurée. Bref ne parlons pas de « beauté intérieure » (qui, comme dit l’adage, est « un concept inventé par les moches pour pouvoir se reproduire ») mais de personnalité. Non, ça ne remplacera jamais la beauté, mais croyez-moi ça peut changer votre vie et vous rendre (presque) heureux.

Répondre

juls septembre 23, 2014 à 20 h 16 min

quelqu’un (volataire ?) a dit « la beauté pour le crapeau, c’est sa crapeaude »

Répondre

waterlily septembre 24, 2014 à 14 h 29 min

Me voilà partie à la recherche du crapaud charmant…

Répondre

Moi aussi je le suis octobre 4, 2014 à 22 h 09 min

Bonjour ,

les gens qui pensent qu’ils sont moches ,la solution que je vous donne est la suivante . y faire fasse vis à vis des autres en mettant en avant avec humour les défauts qui font cette sois disante mocheté . Qu’on soit d’accord ou pas , une personne dite moche se doit d’être plus vivant qu’une personne dite beau . Par plus vivant j’entend bien sûr sociable ,expressif ,communicatif . L’humour est une qualité indéniable , faite le valoir .

Par exemple , pour facilité une conversation mettez en avant vos defauts —> désolé de ne pas pouvoir repondre à votre magnifique sourire mais je n’ai pas le sourire charmant comme mon collègue / amis ici présent ,j’ai trop abusé de la cigarette / je les ai trop négligé / je viens biientot faire des soins il vous
faudra être patient 😀 . si vous sentez que votre nez est génant dites je le tien de mon père ou ma mère quoi ? la patate , quel patate ? —>pointer du doigt votre nez . la conversation sera meilleur , ça vous libèrera

Répondre

Moi aussi je le suis octobre 4, 2014 à 22 h 31 min

Alan tu m’a bien fait rigoler 🙂 ——> Soit vous vous faites une raison et vous accepter d’avoir une relation avec une moche (comme vous) et avez de fortes chances de connaître le bonheur conjugal auquel tout le monde aspire, mais à la condition de ne jamais vous sentir frustré en la regardant (elle ne mérite pas de souffrir pour un choix que vous n’assumez pas

Moi j’adore les belles femmes . sentir leurs beau cheveux, caressé leurs belles peau , des courbes magnifique hummmmm. personne ne me retirera ça . j’aime trop les belles femmes pour cela . Mais belles femme ne veut pas forcément dire canon de chez canon, Des visages abordable on en voit tout le temps (Le mEILLEUR EST DE TOMBé SUR UNE FEMME QUI N’est pas tres consciente de sa beauté lol 😀 😀 😀 ) j’ajouterais à cela un corps magnifique avec des mensurations qu’on aime et voila le tour est joué , je suis comblé .

Eh oui à défauts d’être beau vaut mieux avoir un beau physique , je suis d’accord avec toi

Répondre

RB octobre 26, 2014 à 21 h 28 min

Encore de la bien-pensance… C’est sûr que si t’es moche et que t’auras jamais de petite amie, tu souffriras pas, mais t’auras jamais de petite amie… voilà tout. C’est facile de déguiser ses frustrations en faux détachement.

Répondre

grandemer anais mars 15, 2016 à 13 h 44 min

BONJOUR
JE M4APPELE ANAIS GRANDEMER J4AI 12 ANS JE SUIS NEE LE 15 04 03 DEPUIS TOUTE PETITE ON MAPELE LA TROUE PARCE QUE QUAND JE SUIS NEE J AI FALLI MOURIR ALORS ILS ON DESIDER DE M OPERER A LA GUORGE ET SA S4APPEL UNE TRAKEOTOMIE VOILA ET MAINTENANT J 4ESSEILLE DE ME FAIRE DES AMIES AU COLLEGE MAIS C EST IMPOSSIBLE CAR ON M4APPELE SOIT LA TROU2 SOIT ON ME DIT QUE J AI TROP ?SUSER DE BITTE QUAND J ETAIT PETITE ET QUE DUCOUP C EST RESORTIT PAR MON OPERATION .
ET VOUS VOUS CROYER QUE C EST JUSTE ON EST TOUS PAREIL ON A TOUS DES DEFAUT ALMORS PK ON VE VEUX PAS DE NOUS
MERCI D AVOIR LU MON MESSAGE JE VOUS A PLUS TARD
ANAIS GRANDEMER

Répondre

Waterlily mars 15, 2016 à 15 h 08 min

Bonjour Anaïs,
Si tu es vraie, ce dont je doute beaucoup (je pense plutôt qu’un troll a rejoint ce fil… mais juste au cas où) 1/ apprends à écrire en minuscules 2/ ne laisse pas ton nom sur internet et 3/ dis-toi que le collège est sans doute la pire période pour la plupart des personnes mais que ça a une fin… alors réfléchis au métier que tu voudrais faire plus tard pour mener une vie qui te comble et oublier les imbéciles… d’où qu’ils viennent.
Courage !
Waterlily

Répondre

Joseph Vidal Rosset mars 29, 2016 à 19 h 24 min

Un mot connu de Gainsbourg sur cette question: « l’avantage de la laideur sur la beauté, c’est que la laideur, elle, elle dure. » 🙂

Répondre

Adam avril 17, 2016 à 11 h 36 min

Moé jsuis laid en Jésus Christ…c est la seule affaire que j avais a dire

Répondre

collier de dressage avril 28, 2016 à 17 h 46 min

Ha c’est super ! ça me donne envie d’en prendre plein. Mais est-ce
que c’est possible sur un wordpress (hébergé par wordpress) ?

Répondre

L. avril 30, 2016 à 14 h 26 min

J’ai 17 ans et je me trouve et suis moche (oui, on me l’a déjà dit une bonne 10aines de fois, de manière sous entendue ou non.) Je ne me suis jamais faite draguée, je suis la fameuse « amie moche ».
Au départ, je me trouvais pas jolie mais pas au point de faire une fixette dessus. Mais à force de l’entendre, je ne pense qu’à ça, resultat: jamais eu de copains, méga timide, réservée et très casanière car peur du regard des autres dans la rue ou autre.
Parfois j’en pleure (non pas car je suis moche même si ça m’attriste, mais car me dire qu’à cause de ça j’ai gaché (et je gache toujours) mon adolescence puisque je n’ai rien connu et je suis devenue très intravertie me mine..)
Je ne vois pas cmt je pourrais avoir confiance en moi quand je m’en prends plein la tronche tout le temps…

Répondre

waterlily mai 11, 2016 à 18 h 50 min

A mon âge, il m’arrive encore d’en pleurer… mais je vis avec, sûrement moins bien que beaucoup mais aussi bien que je peux ! le pire ce sont les quelques collègues (rares heureusement, c’est le point important) qui ne font JAMAIS l’économie d’un sourire en coin quand ils me croisent… Mais justement, ils sont rares (1% environ)… de même que tu rapportes qu’on t’a dit une dizaine de fois que tu étais moche… ça laisse bien des milliers de personnes qui ne te l’ont jamais dit et ne l’ont probablement pas pensé non plus, car non, tout le monde n’attache pas la même importance à l’apparence. Bref, tu m’as comprise, l’idée est de se focaliser sur … tout SAUF les gens qui te trouvent moche et se permettent (mais pour qui se prennent-ils ??!) de te le dire… Surtout, identifie bien tes passions dans la vie et suis-les, tu auras des opportunités moins immédiates que les gens très agréables à regarder… mais en ciblant précisément tes objectifs, tu y arriveras, et j’ose dire que cela te donnera même un charme supplémentaire d’y arriver « malgré tout » que d’y arriver tout court.
Je te souhaite le meilleur, que nous méritons toutes et tous !

Répondre

jujudusud août 8, 2016 à 22 h 48 min

L.
Courage, c’est juste un sale temps à passer! les garçons de ton age ce font une vision de la femme idéalisé par le porno… Reste toi même, tu rencontrera des garçons plus matures qui sauront t’apprécier pour ton aitre et je suis sur te trouvera belle parce qu’il t’aimera…
Bon courage, je suis sure que tu est jolie mais que tu ne le sait pas encore, car comme moi tu en prend plein la gueule.
Courage et ne baisse pas les bras! tu le trouvera ton prince charmant, car celui qui te prendra, te prendra pour ce que tu est et non pour ton cul. C’est ça notre avantage à nous qui nous trouvons moche.
kissss

Répondre

HUILLO mai 11, 2016 à 18 h 06 min

Je me trouve moche

Répondre

maga juin 3, 2016 à 9 h 44 min

je suis née laide c’est comme ça ont n’a pas le choix il faut assumer toute petite on m’appeler le pou ou affreuse même ma propre famille mais il faut avoir du répondant il faut remettre les gens en place certaines personnes devrait se taire et se regarder avant de faire des réflextions .
mais tout se paye dans la vie je revoie certaines personnes qui m’ont fait du mal et bien le temps a fait son oeuvre bien fait.
pour ma part cela ne ma pas empêcher de réussir dans la vie et d’être apprécier c’est une question de caractère.
voila

Répondre

mick juin 19, 2016 à 7 h 47 min

Salut tout le monde les gens, je suis tomber sur cette article et je ne suis pas ici par hasard ,c est que je me trouve vraiment moche très moche même je mesure 1m68 .C est vraiment très dure d affronter le regard des gens dans la rue ou dans les restaurants ou juste au auchant j ai l impression d être une bête de foire quand je passe toute les tête doive ce retourner c est bizarre et ça me fait vraiment trop honte.Pour j ai une femme depuis 14ans elle me dit quel m aime et tout mais j ai un miroir à la maison donc je voit comme je suis pas beaux.ma est gérante d un salon de coiffure vous pouvez vous imaginer je n ose même pas y mètre les pieds dedans à cause de ma laideur .Le pire dans tout ça c est que genre on vas à une fête ou un marcher au puce par exemple on croise un ou plusieurs clients de ma femme ,vous pouvez vous imaginer la réflexion que ma femme ce prend quand le ou les clients viennent ce faire couper les cheveux »mais que faite vous avec un homme comme ça ,vous m eriter mieux « enfin un truc du genre , et le pire c est que ma femme me le dit en rentrant du boulot,et moi ca me mal même très mal donc je me dit putain j’ai de chance d être née j ai rien demander moi c est pas moi qui a demandé a vivre dans ce corp de maigrichon.Je suis moche mais j ai un coeur mais comme dit la plupart des femmes regarde l aspect physique en premier comme nous les hommes faut pas ce le cacher ,moi je suis au bout du rouleau j en peux plus d être moche je me dit y on du me mètre dans la mauvaise catégorie a ma naissance jpense je doit limite trisomiques,je pense de plus en plus à me foutre en l’air aire j en peut de ma vie de moche.

Répondre

mick juin 19, 2016 à 7 h 59 min

J’ai juste encore un truc à dire désoler de venir ici je sait que c est pas le forum pour mais les premiers mots que ma belle ma dit entre 4yeux c est  » tu sait Mick tu n’est pas le gendre idéal que j’espérais pour ma fille » et ça elle me la dit pas que une fois même en présence de ma femme en vrai elle le disait à tout le monde vous pouvez vous imaginer ce qui ce passe dans ma tête,pourtant je roule en Audi TT j ai tout ce que je veut mais ça vas pas on peut avoir tout ce veut mais quand on est moche comme moi c est très dure de vivre.

Répondre

Waterlily juin 19, 2016 à 8 h 59 min

Mick,
Je comprends à quel point ça doit être difficile. On ne pourra jamais empêcher les gens méchants ou juste inconscients d’avoir des regards appuyés ou de balancer des horreurs comme ta belle-mère le fait. C’est pour ça qu’il faut porter NOTRE regard tout à fait ailleurs, et là c’est une question de concentration… Si tu identifies ne serait-ce qu’une seule personne qui ne t’a jamais dit ou laissé entendre que tu lui semblais moche – ce pourrait être ta femme mais même si elle te dit qu’elle t’aime et que c’est forcément vrai, le fait qu’elle te rapporte ce qui se dit au salon n’en fait pas une alliée 100% délicate… – bref, identifie celui, celle, ceux qui s’en fichent de ton apparence et ne te focalise que sur eux, sur ce que vous partagez, sur tes passions si tu en as – sport, culture – essaie de te rendre utile aux gens qui en ont besoin car cela te décentrera de tes soucis, exprime éventuellement ton trop-plein par le biais d’un art… pour Auchan, choisis plutôt le drive, …et enfin dis-toi vraiment que si les femmes en général s’attachent à l’apparence physique, elles sont aussi beaucoup plus capables que les hommes d’en faire abstraction et de tomber amoureuses d’un homme au physique quelconque voire ingrat, parce qu’il aura de l’humour, de l’altérité, et une vraie gentillesse. C’est beaucoup plus difficile de se construire et donc d’avoir de la force intérieure quand on est moche, et pourtant il le faut à tout prix car la force intérieure peut séduire autant que la beauté. Bonne chance et ne te décourage pas, c’est difficile mais il y a tellement de sortes de difficultés dans la vie : pauvreté, maladie, handicap, violence… il faut tâcher de relativiser. Et les moches constituent une richesse incroyable dans le monde avec leurs fêlures qui les rendent plus humains, empathiques et parfois créatifs que la moyenne. A écouter sans modération : « j’aime les gens qui doutent », de Anne Sylvestre. Bonne chance.

Répondre

mick juin 19, 2016 à 20 h 48 min

Merci watervily de comprendre prendre ma souffrance c est pas tout les jour facile d affronter les gens des y en a qui me regarde avec une instance je peut pas expliquer,je sens fixer à tel point que des fois je baisse la tête et je rejgarde mon pull ou mon jeans peut être j ai une tâche ou la braguette ouverte ?Mais mais non rien pas de tache ou de braguette ouverte donc c est vraiment moi quoi regarde comme ça comme une bête échappée du zoo ,donc je détourne le regarde et j’ignore la personne mais c est pas facile ,je comprends pas pourquoi des fois les gens sont si méchant, mon problème c est que j’ai 38 ans J ai tout les bras les pieds les yeux les oreilles les dents ,mais je suis tout maigre pour je mange mais je grossi pas je suis comme ça j en peut rien ,ma femme ma dit encore un autre truc une fois un client était entrain de parler de notre couple car y nous a vue à une fête du village,de nouveau un truc mais pourquoi lui ?C’est à ce moment que la coiffeuse à ma femme sont employés quoi dit au client « oh mais vous savez il est très gentille »et ma femme me dit ça .Moi je le prend comme il est pas beaux mais il est gentille.Ca fait 14ans que je suis avec elle tout les jour elle me dit quel m aime mais bon je me dit j espère que c est vrai et quel reste pas avec moi par pitié.
Je croix bien que si je découvrais quel reste par pitié je quitterai ce monde de haine et de violence.

Répondre

waterlily juin 19, 2016 à 22 h 20 min

Alors je peux au moins vous rassurer sur un point, Mick : je ne connais absolument personne qui reste avec son conjoint par pitié !! Vous êtes marié, une chance ! Votre femme vous aime et en plus elle vous le dit : écoutez-la – et éventuellement demandez lui de ne plus vous raconter les méchancetés que certains pondent à votre sujet. Ecoutez aussi la coiffeuse qui vous défend – si si !- en affirmant que vous êtes gentil, elle le pense vraiment, car il y a tellement – tellement !!! – d’hommes qui ne le sont pas, ils peuvent bien être les plus beaux du monde, leurs femmes sont aussi les plus malheureuses. Donc, OK vous êtes peut-être maigre, so what ? un peu d’humour, de gentillesse, des projets de vie, des valeurs… et ça passe… pour les hommes du moins car figurez vous que c’est ENCORE plus compliquée pour les femmes d’être « moches » ! Bonne continuation.

Répondre

christian juillet 5, 2016 à 2 h 45 min

Débat intéressant sur lequel, hélas, il est impossible de dire la vérité sinon les suicides seraient en forte augmentation dans ce pays. C’est une catastrophe, la laideur (surtout au 21e siècle), même chez un homme, cela vous conduit à connaître le célibat forcé et à une horrible solitude avec ses corollaires imposés : pas d’enfants qui viendront vous aider plus tard quand vous serez malade, peu ou pas d’amis (quoi qu’on en dise la rencontre amicale ressemble à la rencontre amoureuse, c’est souvent pour de mauvaises raisons qu’on est ensemble du moins dans les premiers temps), une famille qui est incapable de comprendre ce que vous ressentez, de près ou de loin. A ceci s’ajoute un déclassement social dans de nombreuses professions, l’apparence étant, de plus en plus dans notre société, un facteur d’intégration sociale primordial, même pour des métiers où le physique ne devrait pas être la première qualité de recrutement (politique, journalisme, communication, taxi, etc). Si vous êtes, en plus, petit, alors là, c’est le bouquet car vous êtes la cible favorite de votre entourage professionnel en subissant de multiples réflexions. Bien sûr, je lis dans les commentaires plus haut, le genre de conseils à la con, qu’on donne dans les mags féminins pour se donner bonne conscience : faites du sport, mangez sainement, ne sortez pas, ne buvez pas et patati et patata. Ce sont des diktats. Je ne vois pas pourquoi un « laid » devrait faire ce que ne fait pas un « beau ». La vie est foncièrement injuste, dégueulasse. Certes il faut la vivre mais ne pas oublier non plus, les outrages qu’elle nous impose au quotidien.

Répondre

christian juillet 5, 2016 à 3 h 01 min

Je voudrais ajouter également qu’une étude sur l’insertion professionnelle a fait un parallèle très intéressant entre beauté et réussite professionnelle. Nous sommes dans le syndrome de Ken et Barbie à tous les étages de cette société du fait aussi que nous rentrons dans une société de l’image, télévisuelle. Il en ressort fatalement qu’un beau a plus de chances de faire carrière qu’un moche. Bref, la laideur conduit aussi à vivre la pauvreté ou du moins la précarité.
Ce qui me hérisse aussi c’est la norme sociale qui est adoptée sur la question. Le langage commun évoquant la rencontre amoureuse dit souvent que l’amour se provoque « en étant bien dans sa peau et parce qu’on est prêt à la rencontre à un moment donné ». Mais ce sont de grosses conneries. Vous le voyez bien avec les beaux de votre entourage qui vont faire des rencontres à tour de bras même quand ils sont crevés tandis que vous vous n’en faite aucune malgré vos dix heures de piscine hebdomadaire, ah ah ah. Et ceci va durer des années. Et dans l’adolescence, c’était encore bien pire encore.
L’intérêt de la norme sociale, du discours généralisé, c’est qu’il veut vous rendre responsable de la situation que vous vivez. Désolé, mais je n’ai pas choisi de vivre dans ce corps de merde et d’en payer les conséquences ad vitam eternam…

Répondre

Waterlily juillet 5, 2016 à 9 h 50 min

Bonjour Christian,
Tout ce que vous dites est parfaitement vrai, et parfaitement dit.
Les « gratifications » sont minces pour les laids et les laides. Dans mon cas, elles ne sont cependant pas nulles, et je me focalise sur les belles choses qui se produisent, souvent par surprise – à force, je ne m’attends plus à grand chose -… et sur les choses que ce fléau ne m’empêche pas de produire moi-même…!!! Il faut se battre cent fois plus pour des résultats cent fois moindres mais ces résultats valent de l’or à mes yeux.
Je vous souhaiterais bien la beauté, mais je n’ai pas ce pouvoir… alors je vous souhaite de rester aussi pertinent, vrai et non résigné que ce que vos mots montrent de vous.
Cordialement,
Waterlily

Répondre

christian juillet 6, 2016 à 7 h 30 min

Je vous remercie de cette réponse agréable et votre enthousiasme est communicatif, mais je crois que pour moi, c’est réellement terminé. En effet, je vais bientôt plonger vers la cinquantaine et je n’ai ni femme, ni enfants, ni argent. En plus, je n’ai pas réussi mon intégration sociale qui s’est soldée par une avalanche de CDD pour des jobs sous-payés et je vois l’angoisse des lendemains se profiler avec inquiétude. J’ai traversé la France pour écoper d’un fiasco intégral sur tous les plans. Je n’ai que de la haine contre ce destin tourmenté et cette injustice absolue que la vie m’a fait vivre. A moi comme à tant d’autres d’ailleurs, il n’y a pas d’exclusive et je ne considère pas mon cas comme réellement exceptionnel. La foule est idiote, elle se prosterne avec des hourras devant les statues de cire, les Kennedy, les Aliagas, les Johnny Hallyday. Qu’elle crève et que ce monde tout-entier, insipide, crève aussi et soit englouti à jamais…

Répondre

Waterlily juillet 7, 2016 à 14 h 13 min

Bonjour Christian,
Si vous m’affirmez que votre esprit est aussi structuré que votre « plume » est riche, ET surtout que vous êtes capable de muer la « haine » de votre situation en légèreté à communiquer à travers elle – votre plume – …eh bien je vous conseillerais d’écrire un livre sur ce sujet… la littérature est riche et nous aussi… et il faudra bien que quelqu’un un jour le fasse !!!… dans l’idéal nous devrions tous l’écrire collectivement, pour faire briller à la face des snobs qui nous toisent et nous excluent des possibles le trésor incroyable qui se trouve dans nos esprits, champions d’endurance, de résilience, et dans le meilleur des cas de créativité et d’empathie… !!! vive les moches !

Répondre

jeanne septembre 6, 2016 à 2 h 17 min

Je suis totalement d’accord avec ce que dit Christian.
Je suis une jeune femme de 32 ans et la vie a été terriblement injuste et dégueulasse avec moi. Moi non plus je ne suis pas née « jolie ». J’ai eu une enfance atroce à cause de ce terrible préjudice. J’en ai fait un véritable drame d’image qui a totalement ravagé ma vie.
Je souffre terriblement de ne pas être un « canon », c’est pour moi une vraie injustice.
A chaque fois que je croise une fille qui a la chance d’être jolie, j’ai la haine, je serre les poings, je me dis que si dieu existe, il est une sacrée crevure d’avoir osé me faire subir un tel préjudice et m’imposer une telle souffrance.
J’ai subi des moqueries toute ma vie à cause de mon physique.
Aujourd’hui encore, je ne peux pas faire un pas dans la rue sans me prendre une flopée de réflexions pourries, sans subir des moqueries, des regards désobligeants. J’ai la haine, je voudrais tous les exploser ces connards et ces connasses qui pullulent dans les rues et me font vivre un calvaire.
La beauté est une vraie chance. Le manque de beauté est un vrai préjudice, une souffrance atroce, une condamnation à vie surtout quand on est une jeune femme.
Je hais les jolies filles, je hais la beauté. Je souffre trop d’en avoir été spoliée. Je me sens lésée, humiliée, dégradée. Ce préjudice m’affecte dans tous les domaines de ma vie, tant personnelle que professionnelle et sociale au sens large.
Je suis celle qui n’est pas jolie, pas canon, pas belle, celle sur qui on ne se retourne pas dans la rue.
Je suis celle qui ne fait pas d’ombre aux autres filles, celles qu’on n’envie pas, celle dont on ne voudrait pas avoir le visage ni le physique, celle qui n’est pas un canon quoi…
Toutes les rencontres que j’ai faites étaient des rencontres par dépit, par défaut « faute de pouvoir trouver mieux ».
Les quelques hommes qui m’ont approchée ne présentaient aucun intérêt pour moi, ne me plaisaient pas et ne m’inspiraient aucun sentiment ni même aucune sympathie. A chaque fois j’exprimais mon mal-être physique et ma souffrance de ne pas être belle.
A quoi le mec me répondait : « tu sais moi non plus je ne suis pas un Apollon, mais il faut bien faire avec. La bonne nouvelle c’est qu’on s’est trouvés et même si on n’est pas des prix de beauté, on a la chance de pouvoir apprendre à se connaître, à apprivoiser nos corps, à se découvrir, à construire une vie etc »…
Et moi de rétorquer : « ah bon, tu trouves que c’est une bonne nouvelle. Pas moi ». Et tout partait aussitôt en vrille, mon mal-être prenait le dessus sur tout le reste, je n’arrêtais plus de me plaindre et d’exprimer ma souffrance et ma frustration face à mon déficit physique.Une autre fois, j’avais fini par accepter d’aller boire un verre avec un collègue de travail, là encore non par choix, mais par défaut, mon physique ne me permettant pas de « faire la difficile »…
Le gus me dit « je te trouve mignonne, tu me plais ».
A quoi je lui réponds sur un ton blessé « ah oui mignonne…génial »… Il a tout de suite vu à mon air décomposé que j’étais piquée au vif, blessée, et que son « mignonne » n’avait pas du tout -mais alors pas du tout- la résonance d’un compliment pour moi.
Alors il m’a répondu : « écoute, je ne vais pas te mentir, c’est vrai que tu ne comptes pas parmi les plus jolies, mais moi non plus je ne suis pas un bogoss, j’en ai conscience et je n’en fais pas tout un plat, ça ne m’empêche pas de vivre. Si toi ça t’empêche de vivre, c’est bien désolant pour toi »…
Ben oui ça m’empêche de vivre, je trouve ça insupportable de ne pas être jolie, de ne pas être un canon, ça me pourrit la vie et j’en veux à la terre entière.
Et ce que je déteste par dessus tout, ce sont les bondieuseries pseudo-réconfortantes qu’on vous sort à tour de bras quand vous n’avez pas la chance d’être beau/belle : « bah c’est pas si grave tu sais que tu ne sois pas un prix de beauté, ce qui compte c’est la beauté du coeur »… Ou alors « oui tu n’es pas très belle, mais tu es intelligente, vivre d’esprit, ça compense »…
Mais qu’est ce que j’en ai à f… de toutes ces pseudos compensations et de cette sacro-sainte beauté du coeur dont je n’ai que faire!
Si dieu était juste et bon il ne se serait pas cru autorisé à m’outrager de la sorte, c’est tout ce que je trouve à dire.
Oui je ne supporte pas de ne pas être un canon. J’en souffre, j’en ai souffert toute la vie car c’est un vrai préjudice qui a détruit ma vie et me condamne pour toujours.

Répondre

ChristopheB juillet 11, 2016 à 18 h 20 min

C’est très gentil à vous j’espère que l’on restera en contact, la littérature est riche de ces personnages de toutes sortes. Mais bon, je vais m’y essayer

Répondre

jeanne septembre 6, 2016 à 2 h 21 min

Je suis une jeune femme de 32 ans et la vie a été terriblement injuste et dégueulasse avec moi. Moi non plus je ne suis pas née « jolie ». J’ai eu une enfance atroce à cause de ce terrible préjudice. J’en ai fait un véritable drame d’image qui a totalement ravagé ma vie.
Je souffre terriblement de ne pas être un « canon », c’est pour moi une vraie injustice.
A chaque fois que je croise une fille qui a la chance d’être jolie, j’ai la haine, je serre les poings, je me dis que si dieu existe, il est une sacrée crevure d’avoir osé me faire subir un tel préjudice et m’imposer une telle souffrance.
J’ai subi des moqueries toute ma vie à cause de mon physique.
Aujourd’hui encore, je ne peux pas faire un pas dans la rue sans me prendre une flopée de réflexions pourries, sans subir des moqueries, des regards désobligeants. J’ai la haine, je voudrais tous les exploser ces connards et ces connasses qui pullulent dans les rues et me font vivre un calvaire.
La beauté est une vraie chance. Le manque de beauté est un vrai préjudice, une souffrance atroce, une condamnation à vie surtout quand on est une jeune femme.
Je hais les jolies filles, je hais la beauté. Je souffre trop d’en avoir été spoliée. Je me sens lésée, humiliée, dégradée. Ce préjudice m’affecte dans tous les domaines de ma vie, tant personnelle que professionnelle et sociale au sens large.
Je suis celle qui n’est pas jolie, pas canon, pas belle, celle sur qui on ne se retourne pas dans la rue.
Je suis celle qui ne fait pas d’ombre aux autres filles, celles qu’on n’envie pas, celle dont on ne voudrait pas avoir le visage ni le physique, celle qui n’est pas un canon quoi…
Toutes les rencontres que j’ai faites étaient des rencontres par dépit, par défaut « faute de pouvoir trouver mieux ».
Les quelques hommes qui m’ont approchée ne présentaient aucun intérêt pour moi, ne me plaisaient pas et ne m’inspiraient aucun sentiment ni même aucune sympathie. A chaque fois j’exprimais mon mal-être physique et ma souffrance de ne pas être belle.
A quoi le mec me répondait : « tu sais moi non plus je ne suis pas un Apollon, mais il faut bien faire avec. La bonne nouvelle c’est qu’on s’est trouvés et même si on n’est pas des prix de beauté, on a la chance de pouvoir apprendre à se connaître, à apprivoiser nos corps, à se découvrir, à construire une vie etc »…
Et moi de rétorquer : « ah bon, tu trouves que c’est une bonne nouvelle. Pas moi ». Et tout partait aussitôt en vrille, mon mal-être prenait le dessus sur tout le reste, je n’arrêtais plus de me plaindre et d’exprimer ma souffrance et ma frustration face à mon déficit physique.Une autre fois, j’avais fini par accepter d’aller boire un verre avec un collègue de travail, là encore non par choix, mais par défaut, mon physique ne me permettant pas de « faire la difficile »…
Le gus me dit « je te trouve mignonne, tu me plais ».
A quoi je lui réponds sur un ton blessé « ah oui mignonne…génial »… Il a tout de suite vu à mon air décomposé que j’étais piquée au vif, blessée, et que son « mignonne » n’avait pas du tout -mais alors pas du tout- la résonance d’un compliment pour moi.
Alors il m’a répondu : « écoute, je ne vais pas te mentir, c’est vrai que tu ne comptes pas parmi les plus jolies, mais moi non plus je ne suis pas un bogoss, j’en ai conscience et je n’en fais pas tout un plat, ça ne m’empêche pas de vivre. Si toi ça t’empêche de vivre, c’est bien désolant pour toi »…
Ben oui ça m’empêche de vivre, je trouve ça insupportable de ne pas être jolie, de ne pas être un canon, ça me pourrit la vie et j’en veux à la terre entière.
Et ce que je déteste par dessus tout, ce sont les bondieuseries pseudo-réconfortantes qu’on vous sort à tour de bras quand vous n’avez pas la chance d’être beau/belle : « bah c’est pas si grave tu sais que tu ne sois pas un prix de beauté, ce qui compte c’est la beauté du coeur »… Ou alors « oui tu n’es pas très belle, mais tu es intelligente, vivre d’esprit, ça compense »…
Mais qu’est ce que j’en ai à f… de toutes ces pseudos compensations et de cette sacro-sainte beauté du coeur dont je n’ai que faire!
Si dieu était juste et bon il ne se serait pas cru autorisé à m’outrager de la sorte, c’est tout ce que je trouve à dire.
Oui je ne supporte pas de ne pas être un canon. J’en souffre, j’en ai souffert toute la vie car c’est un vrai préjudice qui a détruit ma vie et me condamne pour toujours.

Répondre

Waterlily septembre 7, 2016 à 23 h 51 min

J’ai pensé à vous aujourd’hui, Jeanne, et à Christian, si semblables tous deux dans vos réactions et votre colère… en voyant le sourire en coin d’une collègue qui me croisait… ce petit sourire moqueur, j’y suis tellement accoutumée et il ne fait jamais moins mal…
Mais ce qui me « sauve » de la colère, c’est de constater objectivement que ce n’est pas tout le monde qui emploie ce petit sourire, et que de nombreuses personnes, soit mieux élevées, soit plus bienveillantes, soit pour qui la beauté ne signifie pas tout, ne se permettent jamais ce genre d’agression, et ça ne leur vient probablement tout simplement pas à l’idée.
Je choisis de me focaliser sur ces personnes-là, celles qui ne se moquent pas, ne rejettent pas, ne font pas de réflexion… ça ne fait pas tout, et surtout pas une vie affective épanouie, mais au moins, ça me permet d’avoir de l’estime pour certaines personnes, et d’échanger avec elles sereinement… et d’essayer de mener ma barque… laquelle est et restera toujours moins maniable que celle des gens qui ont la chance d’être beaux, … mais je me dis qu’il y a des situations plus graves encore…
Encore une fois, vive les moches que nous sommes !
Waterlily

Répondre

Clara octobre 5, 2016 à 8 h 49 min

Cet article est le plus intéressant de tous ceux que j’ai lu a ce sujet, mais malheureusement pour moi c’est impossible de compenser mon apparence avec ma personnalité puisque elle est tout aussi moche.
Je me console en me disant que c’est certainement juste un manque de confiance en soi comme tout le monde le dit, en plus on ne m’a jamais dis que j’étais moche ou inintéressante ,mais c’est plus fort que moi quand on me fais un compliment j’ai l’impression que c’est soit pour me faire plaisir,soit pour se moquer de moi. Quand quelqu’un me devisage je me sent mal à l’aise en pensant à ce qu’il pense de moi.
C’est vraiment handicapant,je n’espère pas devenir jolie plus tard mais juste devenir quelqu’un qui ose parler aux gens en les regardant dans les yeux et sourire pour de vrai sans se cacher…

Répondre

triste octobre 17, 2016 à 15 h 36 min

Slt, moi osi j’ai vecu cette sitution tout le long de ma vie. Toutes mes soeurs sont plus belles et feminine ke moi alors je suis l’ainé et j’ai 27 ans j’ai jamais eu de copain ni amie parceque je suis laide. Kel merde ce destin

Répondre

jeanne novembre 27, 2016 à 14 h 12 min

Je suis bien d accord avec toi, la vie c’est de la merde pour celles qui n ont pas la chance d être des canons. dieu est une merde, il devrait avoir honte de nous avoir imposé un tel préjudice.
moi ça me fout la haine à chaque fois que je croise des salopes de putes qui se la pètent comme des grosses morues. je hais toutes celles qui ont la chance d’être belles, je ne peux pas les voir, je ne peux pas supporter leur présence, je ne peux pas supporter leurs gueules de salopes.
ça me fout la haine de marcher dans la rue et de voir que les crevards de mecs ne se retournent pas sur mon passage, si ce n’est pour rigoler un coup parce que la fille moche, ça fait toujours rigoler.
ça me fout la haine quand on me dit que je devrais me concentrer sur d’autres centres d’intéret, etc etc.
Non je n’ai pas d’autre centre d’intéret, j’ai juste la haine, une haine terrible une haine furieuse contre cette vie de merde et ça ne m’intéresse pas de trouver un pauvre type ramassé dans la première poubelle venue parce que je n’ai pas la chance de pouvoir choisir puisque que ce dieu de merde n’a pas eu la décence de faire de moi un canon.

Répondre

alicia octobre 22, 2016 à 18 h 49 min

Jai aujourdhui 35 ans, mais durant mon adolescence j’étais très timide et je me sentais moche je ne me faisais pas souvent draguer je n’avais pas de poitrine ni formes féminines a 15 ans je pesais 50 kg pour 1m70 je portais des lunettes de vue à cause de ma forte myopie je portais un appareil dentaire ça a d’ailleurs dure pas mal d’années j’avais des dents de vampire j’avais de l’acné des cheveux très raides (c’était pas à la mode les cheveux raides dans les années 90)
Bref j’étais pas terrible et jétais voutee je nassumais pas d’être trop grande (je mesure 1m75 aujourdhui) je manquais de confiance en moi jusqu’au jour où j’ai décidé de changer
on m’a dit d’arrêter de me cacher derrière ma frange de me tenir droite de me maquiller et de mhabiller plus féminine etc
j’ai écouté les conseils des autres et je suis métamorphosée :
fini les grosses lunettes de vue je mets des lentilles j’ai des jolis yeux en amande que je maquille pas mal (façon Cristina cordula ou clara morgane )
J’ai une bouche fine mais je la maquille avec du gloss jai la chance d’avoir une jolie peau je n’ai plus d’acné grâce à la pilule cette dernière ma d’ailleurs permis de passer à une taille 38/40 au lieu d’un petit 34/36
J’ai teint mes cheveux en blond car j’étais châtain clair cendré et je suis bien contente d’avoir les cheveux raides
je mhabille à la mode et jassume d’être grande je porte des talons ! Le regard des hommes a changé parce que j’ai pris confiance en moi je pense que le maquillage et les vêtements aident beaucoup à se sentir bien dans sa peau
Allez cessez de croire que vous êtes moche car ce n’est sûrement pas le cas on a tous et toutes un potentiel et misez sur votre humour ça peut fonctionner aussi si vous voulez trouver l’âme soeur j’ai aide mon meilleur ami

Répondre

tendances suicidaires octobre 25, 2016 à 14 h 40 min

Bravo Christian pour tes messages, c’est tellement vrai ce que tu dis, c’est exactement ce que j’ai vécu toute ma vie, une vie stérile. je suis un homme qui n’a jamais eu de petite copine à cause de sa laideur, maintenant j’arrive à 40 ans et je ne pense plus qu’à une chose : me foutre en l’air (j’attends juste que mon père ne soit plus de ce monde pour ne pas lui faire trop de peine, ensuite je largue les amarres pour partir vers un monde meilleur). Pour moi c’est des conneries de dire que quand on est moche il faut se focaliser sur ses passions, les petits bonheurs de la vie, ect… la vie physique n’a qu’un seul intérêt : se marier et avoir des enfants. sans cela la vie est juste inutile. beaucoup de gens confondent moches et banales. effectivement les gens vraiment très beaux sont rares, mais je dirais que 80% ont un visage normal. moi je me ferait couper un bras pour avoir un visage normal, car quand on est vraiment moche (pour préciser : j’ai le menton atrophié et en retrait, un gros nez en groin de cochon, des petits yeux ronds et moches, des sourcils de singe, de la couperose alors que je bois jamais d’alcool et de l’eczéma sur le visage, la totale quoi !) la vie est juste un enfer, on sait que sentimentalement on sera seul toute sa vie. dans ce cas çà vaut quoi de vivre jusqu’à 80 ans ? quand je vois la vie normale des gens normaux (mariage et enfants), je les envie à un point que c’est pas possible de décrire, et quand je les entends se plaindre pour des raisons futiles j’ai envie d’exploser ! souvent dans les train ou les bus les gens ne s’assoient pas à coté de moi et j’entends le commentaire « t’as vu sa tronche ? » çà me donne envie de pleurer. même pour obtenir du travail c’est plus difficile, je galère avec des CDD de manutention, y a que là ou les employeurs sont pas trop regardants sur l’apparence physique. c’est à l’adoléscence que j’ai pris conscience de ma laideur, mais dans un premier temps j’ai continué à espérer. à 22 ans, j’ai compris que c’était mort pour moi au niveau vie sentimentale, et là çà a été moins dure, car le fait de renoncer à tout espoir à rendu ma laideur moins pesante pour moi. je me disais qu’avec le temps çà serait de moins en moins dure et c’était vrai jusqu’à l’age de 38 ans ou bien malgré moi je suis malheureusement tombé amoureux d’une jolie fille que je cotoie souvent. j’ai tout fais pour éviter ces sentiments mais ils sont venus quand même. j’ai jamais eu l’espoir qu’un miracle se produise (et de toute façon je l’aurais refuser car pour moi il serait impossible de supporter ma laideur au coté d’une jolie fille), mais le fait de tomber amoureux de cette fille, de m’imaginer la vie normale mais à mes yeux merveilleuse qu’elle a avec son copain, de me dire que si j’avais un visage normal j’aurais pu être ce copain en question (d’autant qu’elle me trouve très gentil et sincère, et c’est vrai je le suis, et qu’elle à eu l’honnêteté de me dire un jour : quel dommage que ton visage soit si laid).
la laideur c’est la pire des malédiction, les maladies on a une chance d’en guérir, la laideur non…
la solitude, l’abscence de vie sentimentale, se dire qu’on aura pas d’enfants, c’est déja très dure à vivre, mais quand en plus on tombe amoureux, alors là çà devient une torture inhumaine, et on attend plus que la mort, c’est mon cas.
christian si tu vis dans le 13, contacte moi je serais ravi d’avoir un ami comme toi.

Répondre

Alicia octobre 25, 2016 à 16 h 46 min

En réponse à tendance suicidaire il existe sûrement un autre moyen plutôt que d’en finir la chirurgie esthétique peut aider évidemment pas tout refaire !
contre la couperose il existe des crèmes aussi faut passer en pharmacie ou parapharmacie faire en sorte de cacher ses défauts et mettre en valeur ses atouts c’est ce que je fais j’aime mes yeux et mes jambes je les montre c’est moins évident pour un homme mais il existe des solutions aller chez un coiffeur visagiste il saura te guider laisse toi pousser la barbe si t’aimes pas ton menton je ne sais pas si tu as des lunettes mais sinon moi j’ai opté pour les lentilles il y a aussi le sport qui peut t’aider aller à la salle les filles aiment bien les hommes musclés enfin bref j’ai aidé mon meilleur ami et il n’était pas beau du tout aujourdhui il a trouvé l’âme sœur et je pense que j’y suis pour quelque chose

Répondre

waterlily novembre 27, 2016 à 19 h 14 min

Alicia, j’aime bien vos commentaires, moi aussi je ressens l’envie d’aller vers l’avant, et en passant, d’aider les autres si c’est possible.

Répondre

Cyspac novembre 13, 2016 à 22 h 31 min

Salut j’ai écrit un texte un peu plus bas..t’inquiète moi aussi je me trouve moche mais j’ai du mal à croire que ton amie est dit dommage que tu sois si laid vu qu’elle t’apprécie pour ta gentillesse et ta sincérité..en général elles disent tu n’es pas mon genre mais tu ne t’aime tellement pas que tu amplifier les choses(comme pour le bus )…
admettons que tu sois vraiment moche comme tu le dis..pense qu’il y a d’autres personnes comme toi et sûrement pire et pense surtout qu’il y a des filles aussi qui sont moches…si tu penses que ça va te tomber dans les bras sur tu vas galérer mais sinon si tu cherches il y en a une même plusieurs pour toi c sur perds pas la foi ça existe pour toi c’est sûr…sans parler que tout le monde ne mise pas sur le physique….sinon tu vas aux putes elles sont là pour ça… mais s’il te plaît enlève-moi ce nom-là .suicidaire…
pour un monde meilleur mais ça n’est même pas sûr que c’est même pas ça existe.. tu as l’air d’avoir d’autres qualités sers-toi ‘en et fait pas le con……

Répondre

Toni Caïn novembre 4, 2016 à 9 h 55 min

Bonjour à tous!
Ce que je trouve le plus triste c’est qu’on est obligé d’être célibataire alors qu’on a un cœur et qu’on aspire à être aimé, à se marier et à avoir des enfants comme toute personne normalement constituée. Je suis une jeune femme de 36 ans et je n’ai jamais eu de petit ami à cause de ma laideur. Je suis toujours la copine cool, à l’écoute mais jamais celle qu’on séduit ou qu’on invite à danser. De l’extérieur on croit que cela ne m’atteint en rien car je me suis créée une carapace mais à l’intérieur j’en souffre. Trop de concession, ça tue à petit feu.

Répondre

Cyspac novembre 9, 2016 à 23 h 37 min

c’est juste la confiance en soi .
en ce moment je vais pas bien j’ai l’impression que mon gros pif a grossi alors que j’ai toujours eu le même pratiquement et ça m’a pas empêché d’avoir des relations… le plus dur c’est de pouvoir se regarder dans la glace et s’si on est pas Brad Pitt on le sera jamais le sera jamais… la chirurgie esthétique existe mais j’ai pas envie de le faire j’ai peur de perdre mon ‘identité….donc la seule solution la confiance en soi et s’accepter

Répondre

Cyspac novembre 13, 2016 à 22 h 46 min

en fin de compte on est où vous êtes tous dans le même bateau vous vous trouvez tous moche pourquoi vous vous rencontreriez pas …?? j’ai l’impression que vous êtes persuadé d’être seul et que vous ne trouverez jamais l’amour…prenez contact et donnez vous en de l’amour entre vous!

Répondre

waterlily novembre 27, 2016 à 19 h 19 min

Vous avez complètement raison. Si j’avais plus de temps et si je savais comment m’y prendre, j’aurais créé une association pour les moches !!!! On mérite mieux que de tous se morfondre dans notre coin.

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post:

Real Time Analytics