Planifier sa journée en priorisant les « gros cailloux » [Défi Vif – Juin 2012]

by Ling-en Hsia

in Productivité

productivité tâche

Voilà  ce qui arrive quand on essaye de faire ses tâches importantes après

Chaque mois, je me lance un défi pour améliorer un aspect de ma vie professionnelle/personnelle. Je le détaille et j’en fais un bilan le mois suivant.

Dans « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent« , l’auteur fait une analogie entre notre planning et un récipient qui contient des cailloux, du gravier et du sable. L’idée est que pour remplir au maximum ce bocal, il faudrait d’abord mettre des gros cailloux, puis le gravier et le sable à  la fin. Ainsi, chaque élément peut s’insérer dans ce récipient. Alors que si on versait d’abord le sable dedans, il sera très difficile (voire impossible) d’y mettre les gros cailloux.

Les gros cailloux représentent les grosses tâches de notre journée, semaine, mois ou année. Celles qui prennent le plus de temps, les plus désagréables à  faire et/ou les plus importantes. Le gravier et le sable sont ces activités mineures qui s’additionnent et qui à  la fin de l’après-midi bouffent tout notre temps. Elles ne sont pas inutiles, mais elles ne sont pas urgentes ni très importantes. (Et je ne te parle même pas des tâches imprévues qui surviennent juste avant la fin de ta journée…) Si nous nous attaquons aux plus grosses tâches en premier, nous réussirons alors à  réaliser toutes les tâches prévues.

C’est pour cela qu’il est important de planifier sa journée et de ne pas se laisser emporter par les aléas de la journée. Il est important de donner une direction et un sens à  sa journée.

A partir de la méthode  ZTD, voici que je vais entreprendre

  1. Chaque dimanche, déterminer les « gros cailloux » qui devraient être de l’ordre de 4-6 par semaine
  2. Répartir ces 4-6 tâches tout au long de la semaine (2 max par jour)
  3. La veille au soir, déterminer 3 tâches importantes de la journée à  accomplir absolument. Ces tâches peuvent comprendre des « gros cailloux ».
  4. Accomplir ces tâches. Le matin étant réservé à  mes activités de création de contenu (moment où mon cerveau est le plus productif pour réaliser des tâches créatives), je vais me fixer la limite à  15h pour accomplir ces tâches.
  5. Me récompenser une fois les 3 tâches importantes accomplies. Reste à  déterminer encore, mais je ne m’inquiète pas pour ça :p

Je recommande aussi le livre S’organiser pour réussir: méthode Getting Things Done (GTD). Je ne l’ai pas encore lu, mais de nombreux entrepreneurs américains en parlent.

Bilan du défi précédent

En juin, j’avais décidé de vider ma boite de réception d’emails tous les jours. (Tu peux lire ce défi en cliquant sur En terminer avec la boite de réception pleine) Les emails simples et très rapides à  traiter, je le faisais. Mais les autres tâches un peu plus longues, compliquées, ou quand j’ai la flemme, je ne les traite pas. Je les garde pour plus tard. Ca c’est un autre problème car au final, ça ne sert à  rien si je ne les traite pas. Mais chaque chose en son temps :p

Une suggestion pour améliorer sa productivité en planifiant mieux ? Laisse un commentaire 🙂

 

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

Previous post:

Next post:

Real Time Analytics