Quand la Bible peut t’aider à  choisir ta future épouse

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
bible trouver femme

La Bible, ringarde sur les sujets contemporains ?

J’ai 26 ans et je suis célibtaire. Et comme tout homme normalement constitué, je réfléchis pas mal sur la question de mon avenir (sentimental).

J’ai fait des erreurs de jeunesse dans le passé. Aujourd’hui, j’en fait beaucoup moins et j’essaye de mener une réflexion le plus en amont possible. J’étudie et je consulte des personnes plus expérimentés que moi.

Je suis aussi chrétien. Et en tant que tel, je cherche non seulement à  écouter mes propres désirs, mais à  comprendre les désirs de mon Père (Dieu) pour moi. Si Dieu existait, il voudrait le meilleur pour moi n’est-ce pas ? Alors c’est mon devoir de rechercher sa volonté.

Les deux passages que j’ai séléctionnés ci-dessous proviennent de textes bibliques.

Ces deux textes traitent très spécifiquement de ce qu’une femme devrait être. On peut donc le comprendre comme les critères qu’on peut utiliser dans notre propre recherche et choix de conjointe.

Nous verrons ces textes bibliques, puis les 15 critères qui en sont tirés:

Les passages bibliques parlant de la femme “idéale”

Notes avant de lire les passages bibliques :

  1. La Bible est constituée de Livres, qui sont divisés en Chapitres et qui sont eux-même divisés en Verset
  2. on dit que les auteurs de la Bible sont inspirés par Dieu. Ce qu’ils écrivent et qui est présent dans la Bible sont donc considérés par les Chrétiens comme étant Parole de Dieu.

Proverbes 31

contexte: Ce sont des maximes que la mère d’un roi (Lemouel) lui a enseignés. Ce sont donc des conseils d’une maman qui se préoccupe de son fils:

10 Heureux celui qui trouve une femme vaillante,
elle a bien plus de prix que des perles précieuses.

11 Son mari a confiance en elle,
il ne manquera pas de biens dans sa maison.

12 Tous les jours de sa vie, elle lui fait du bien,
et non du mal.

13 Elle cherche avec soin du lin et de la laine
et elle les travaille de ses mains diligentes.

14 Comme un vaisseau marchand,
elle amène des vivres de loin en sa demeure.

15 Quand il fait nuit encore, elle est déjà  debout,
préparant pour sa maisonnée ce qu’il faut pour manger
et elle distribue leurs tâches à  toutes ses servantes.

16 Elle pense à  un champ, alors elle l’achète.
Du fruit de son travail, elle plante une vigne.

17 Avec plein d’énergie, elle se met à  l’Å“uvre
et active ses bras.

18 Elle constate que ses affaires marchent bien.
Jusque tard dans la nuit, sa lampe est allumée.

19 Ses mains filent la laine
et ses doigts tissent des vêtements.

20 Elle ouvre largement la main à  l’indigent
et tend les bras au pauvre.

21 Pour elle et tous les siens, peu importe la neige,
car toute sa famille est revêtue de doubles vêtements.

22 Elle se fait des couvertures,
elle a des vêtements de fin lin et de pourpre.

23 Son mari est connu aux portes de la ville.
Car il y siège avec les responsables du pays.

24 Elle tisse elle-même des habits et les vend,
elle fait des ceintures qu’elle cède aux marchands.

25 La force et la splendeur lui servent de parure.
C’est avec le sourire qu’elle envisage l’avenir.

26 Ses paroles sont sages,
elle dispense avec bonté l’enseignement.

27 Elle veille à  la bonne marche de sa maison
et ne se nourrit pas du pain de la paresse.

28 Ses enfants, dès leur lever, la disent bienheureuse,
et son mari aussi fait son éloge:

29 “Il y a bien des filles qui montrent leur valeur,
mais toi, tu les surpasses toutes.”

30 La grâce est décevante et la beauté fugace;
la femme qui révère l’Eternel est digne de louanges.

31 Donnez-lui donc le fruit de son travail!
Qu’on dise ses louanges aux portes de la ville pour tout ce qu’elle fait!

 

1 Pierre 3

Vous de même, femmes, soyez soumise chacune à  son mari, pour que si certains d’entre eux ne croient pas à  la Parole de Dieu, ils soient gagnés à  la foi sans parole, par votre conduite,

en observant votre attitude respectueuse et pure.

Recherchez non pas la beauté que donne une parure extérieure: cheveux habilement tressés, bijoux en or, toilettes élégantes,

mais celle qui émane de l’être intérieur: la beauté impérissable d’un esprit doux et paisible, à  laquelle Dieu attache un grand prix.

Car c’est ainsi que se paraient autrefois les saintes femmes qui plaçaient leur espérance en Dieu, et elles étaient soumises à  leur mari.

Tel était, par exemple, le cas de Sara: dans son obéissance à  *Abraham, elle l’appelait: mon seigneur. C’est d’elle que vous êtes les filles, si vous faites le bien sans vous laisser troubler par aucune crainte.

Vous de même, maris, vivez chacun avec votre femme en faisant preuve de discernement: elles ont une nature plus délicate. Traitez-les avec respect: elles doivent recevoir avec vous la vie que Dieu accorde dans sa grâce. Agissez ainsi afin que rien ne vienne faire obstacle à  vos prières.

Les 15 critères pour choisir la femme “idéale”

(les critères suivants proviennent du passage Proverbes 31, ci-dessous)

1. Forte (versets 10, 25)

2. Inspire confiance (v.11)

3. Prend soin de son mari (v. 12)

4. Travailleuse, Entrepreneuse (v. 13, 16, 17, 18, 19, 24, 27)

5. Consciencieuse, s’occupe de son foyer (v. 15, 21, 27)

6. Généreuse (v. 20)

7. Positive, optimiste (v. 25, 28)

8. Sage (v. 26)

9. Eduque (v. 26)

10. Croyante, Pieuse (v. 30)

 

(les suivants proviennent du passage 1 Pierre 3, ci-dessous)

11. Douce (verset. 1)

12. Respectueuse (v. 2)

13. Pas superficielle (v. 3)

14. Paisible (v. 4)

15. Soumise à  son mari (v. 5) Attention à  ne pas mal interpréter ce terme.

Applications

Aujourd’hui, je suis attiré par une fille. Je ne la connais pas très bien. Je ne sais pas si mes sentiments pour elle se basent sur des éléments légitimes ou c’est juste une amourette comme j’en ai eu des tonnes durant mon adolescence.

Voici donc comment je vais appliquer cette liste:

1. Je me l’applique d’abord à  moi-même. Si je désire une femme qui ait tant de qualités, je ne peux pas me permettre de ne pas être à  la hauteur.

2. Je passe la femme qui m’intéresse au crible selon ces critères. Cela m’aidera à  savoir si elle vaut la peine que je continue à  la courtiser ou non.

Sois idéaliste ET réaliste !

Qu’une chose soit claire: une femme décrite comme dans ces passages n’existe pas. Et même si elle existait, elle serait très certainement pas intéressée par nous. On ne peut donc pas exiger cela de la femme que l’on aime. On ne serait alors jamais satisfait et l’humanité entière s’autoexterminera par l’absence de naissances.

Pour être franc, je ne sais pas exactement où se situe la limite entre être idéaliste et réaliste. Mais une chose est sûre, il vaut mieux être seul que mal accompagné.

Maintenant, ma recommandation serait d’exiger autant que l’on soit en mesure d’exiger.

Si je vaux 5/20, je ne vais pas courtiser une fille qui vaut 15/20. Je cherche d’abord à  atteindre ce minimum de 10/20 et je vais courtiser une fille qui vaut entre 10 et 14.

Si je vaus 15/20, je vais chercher une femme qui vaut entre 12 et 18.

Si tu es intéressé par un point de vue biblique sur la recherche de conjointe, consulte l’excellent A Guy’s guide to marrying well par Boundless.org

Qu’est-ce tu en penses ? Quels sont tes propres critères pour trouver une femme ?

Il t'a plu ? Partage-le

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laissez un commentaire