En quoi les femmes nous sont (vraiment) utiles ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

donald daisyJ’aime parler de relations garçons-filles. Et j’aime tout particulièrement parler de ça avec les filles, car elles ont plus de choses à  m’apprendre à  ce niveau-là .

Voici l’une des explications (pas la plus importante) pour cet attrait :  j’apprends à  devenir un meilleur mari dans mon futur couple. Connaître les attentes des femmes envers les hommes m’aide à  mieux focaliser mes efforts pour m’améliorer.

Selon moi, il y a un rapport direct entre les attentes des femmes envers l’homme et ce que l’homme devrait être.

Exemple: Si les femmes aiment la galanterie, c’est parce que c’est dans l’ordre naturel des choses que les hommes doivent prendre soin des femmes. Il est donc essentiel pour les hommes d’être galants. Ce n’est pas simplement culturel, c’est naturel.

Les besoins légitimes et naturels des femmes n’ont pas été créés par hasard. Dieu (ou la nature pour les non-croyants) a décidé qu’il en serait ainsi parce qu’il a créé l’homme et la femme complémentaires.

Application: Chercher à  répondre aux besoins légitimes et naturels des femmes fait de nous de meilleurs hommes. En ceci, les femmes nous sont très utiles.

Protection

J’ai mis du temps à  comprendre pourquoi les femmes trouvaient les hommes grands plus beaux et attirants.

Les hommes qui sont grands et musclés donnent l’impression d’être forts et en bonne santé. Cela apporte plus de (sentiment de) sécurité à  la femme. C’est donc instinctif pour les femmes de préférer les grands musclés que les petits maigres et gros.

A nous de prendre soin de notre corps et de notre santé. D’avoir une bonne hygiène de vie.

Quand ta copine a froid et que tu lui proposes ta veste, c’est le geste et le symbole que cela représente qui la réchauffent véritablement. C’est le sentiment que la personne qu’elle aime lui prête attention et prend soin d’elle. Il est donc important pour nous de répondre à  leurs besoins de ce type. De veiller au petits détails qui peuvent nous parraître insignifiants.

Un Leader

La femme mariée a besoin d’un homme qui donne une direction dans la famille. Un homme avec une vision et des projets. Il ne s’agit pas de dominer la femme, mais d’être un moteur dans le couple. Car si tu ne te saisis pas de ce rôle, c’est comme si tu le lui confier à  elle. C’est alors une désertion de ton rôle de chef de famille.

Faisons attention à  ce que la société et certaines femmes peuvent nous communiquer. Ce n’est pas qu’elles se sentent suffisamment fortes et libres pour ne pas avoir besoin du leadership de l’homme. Ce qu’elles veulent, c’est qu’on les respecte en tant que personne. Qu’on les prenne en considération dans nos décisions. Elles ne veulent pas réellement prendre le rôle de décisionnaire dans la famille. Ou si elles le font, c’est parce qu’il y a une anomalie chez elle et/ou chez toi.

Heureusement, le leadership s’apprend même jeune et célibataire. Il s’apprend même si tu es dans un cercle d’amis entièrement masculin.

Quand lors d’une sortie, il y a la moitié du groupe qui veut aller manger chinois et l’autre japonais, impose-toi (avec humilité) et prends une décision pour le groupe. Tu seras peut-être critiqué. Ton plan risque d’échouer. Mais ce n’est pas grave, tu as fait avancer les choses. Et si réellement tu as commis une erreur, à  toi d’en tirer les leçons pour la prochaine fois. (Tu remarqueras parfois que même pour une histoire de resto, tes potes peuvent te prendre la tête. Ne te décourage surtout pas !)

Je connais autour de moi des hommes qui préfèrent attendre qu’une fille s’intéresse à  eux avant de faire le premier pas (qui serait alors techniquement plutôt un second pas). Bien que le détachement apparent peut provoquer un certain désir chez la fille, clairement l’homme est dans ce cas passif. C’est presque lâche de faire prendre le risque à  la femme.

Pour être un bon leader, il est important que tu saches plus ou moins ce que tu veux dans la vie. As-tu un objectif ? Des projets ? Des convictions ? Des valeurs ? Lis, observe, expérimente, écoute et apprends ! La femme avec qui tu seras plus tard te respectera pour ça. Et elle te suivra avec enthousiasme.

Un homme qui subvient aux besoins financiers

Nous, les hommes, on vit mal le fait de gagner moins d’argent que sa (future) femme. Les filles sont choquées de savoir ça. Elles pensent qu’il s’agit seulement de fierté mal placée.

Mais en réalité, une femme cadre supérieur ne se satisfera pas de se marier avec un équipier McDo. La sécurité financière qu’elles recherchent amène parfois à  des déviances, mais au fond, elle est totalement légitime. Si une femme est enceinte et doit s’occuper de plusieurs enfants, comment ferait-elle si son mari est chômeur de longue durée ?

L’idée ici n’est pas tellement de gagner plus d’argent que la femme, mais d’en gagner suffisamment pour pouvoir subvenir aux besoins de la famille si demain sa femme s’arrêtait de travailler.

Ce besoin est faussé en France, où il existe la protection sociale. Mais ça n’a pas toujours existé. Durant 99% de l’histoire de l’humanité, si l’homme ne subvenait pas au besoin de sa famille, il la mettait alors en danger. Dans une certaine mesure, c’est irresponsable pour nous qui vivons dans ces sociétés riches de délaisser cette responsabilité à  l’État.

Récemment, un ami fraîchement fiancé me parlait du prix des bagues de fiançailles. J’ai flippé.

Quand il y a deux ans, mon père a eu un accident en Chine et qu’on devait tout payer de notre poche, j’ai compris que l’argent ne servait pas qu’à  acheter des iPhones, des nems et du riz cantonnais. (On ne mange pas ça en Chine au fait !)

A 26 ans, je ressens enfin le besoin de passer mon permis et d’acheter une voiture. J’ai aussi des projets pour les années à  venir qui vont exiger que j’augmente mes revenus.

Si tu es curieux de savoir comment j’évolue dans mes finances, consulte mes bilans mensuels.

Romance

Un homme qui n’ait pas un côté romantique, n’est pas accompli. Ou disons qu’il y a eu un manque dans sa vie qui lui a atrophié cet attribut naturel qui existe en lui.

Par “romantique” je ne fais pas référence au goût pour la poésie, à  offrir des chocolats, à  préparer un repas aux chandelles pour la Saint-Valentin, attacher un cadenas sur un pont avec vos deux prénoms et jeter la clé par dessus la rivière… à‡a, c’est du romantisme made in Hollywood, même s’il n’y a absolument rien de mal à  faire tout cela.

Mon père aime beaucoup les fleurs. Mais ils ne les aiment en tant que objet à  offrir à  une femme pour l’impressionner. Il les aime avant tout pour leur beauté et ce qu’elles représentent, la “magie” de la nature.

La sensibilité fait partie de cette romance aussi. Un père qui lit un conte à  ses enfants pour les aider à  dormir, c’est très romantique. Il y a une certaine douceur et un calme là -dedans qui ne laisse insensible aucun des participants.

Je t’invite à  faire une liste des choses que tu aimes vraiment et à  les assumer. Et redonne aussi la liberté à  ton esprit d’apprécier certaines choses. Tu as le droit d’aimer jouer avec les enfants, cuisiner, jardiner, faire de la poterie, te ballader au bord d’une rivière, danser, chanter…

Je pense que ce qu’elles apprécient à  travers le romantisme, c’est ce côté rêve que cela leur apporte. Ca les sort de la routine du quotidien. Et j’estime que c’est essentiel pour l’homme de rejoindre la femme dans cette recherche. L’homme est plutôt rationnel. Quand il cherche à  s’évader, il le fait souvent à  travers le sport ou les jeux vidéos. Sans aucunement devoir renoncer à  ces loisirs, il est important de faire fonctionner une partie de notre cerveau qui aspire à  autre chose. Savoir apprécier la beauté et utiliser sa créativité.

Aventure

Quand j’ai lu Indomptable, j’ai réalisé que les femmes avaient besoin d’aventure aussi.

Elles désirent que l’homme les amène vers quelque chose qui leur fasse rêver. Peut-être même avec une petite dose de danger. Les femmes sont très courageuses. Je l’ai constaté avec ma mère, par exemple. Une vraie combattante qui pouvait endurer de longues souffrances, sans se plaindre.

Les filles aiment les contes de fées avec le chevalier blanc n’est-ce pas ? Pourquoi le gars il vient pas en trotinette ? C’est parce qu’à  cheval, il y a ce côté je-te-prends-la-taille-et-tu-me-fais-ballader-les-cheveux-au-vent-a-toute-vitesse-vers-je-ne-sais-où.

L’aventure, ce n’est pas forcément Indiana Jones. L’aventure, on peut la créer à  travers une entreprise, un projet associatif, une oeuvre artistique, des voyages… Si tu es marié, assure-toi que ta femme ne s’ennuie pas dans sa vie.

Et pour nous autres célibataires, à  nous de développer d’ores et déjà  des activités qui pourraient intéresser notre future épouse. Lâchons un peu les terrains de basket pour des ballades dans les bois, les voyages à  Londres pour des voyages à  Bucarest, une carrière qui t’ennuie (même si tu gagnes bien) pour un métier qui te passionne réellement…

 

Profitons de notre célibat pour chercher à  nous améliorer. Sachons tirer profit de cette période de notre vie. Entourons nous de couples et de femmes sages qui peuvent nous enseigner à  devenir de futurs maris modèles.

D’accord ou pas avec l’article ? Réagis en laissant ton commentaire !

Il t'a plu ? Partage-le

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laissez un commentaire